Khatoon Panahi

de Sherif Awad

Khatoon Panahi


Je suis Khatoon Panahi, Chanteuse, Conteuse, Danseuse Iranienne. Née dans une famille nombreuse de 7 garçons et 2 filles dont la plus petite de cette famille. Parmi mes frères, il y avait quelques-uns qui étaient dans les domaines artistiques (Théâtre, Chant, Calligraphie, Dessin …).  Moi personnellement, je crois qu’à force d’entendre mon frère qui me chantait tout le temps sur toute la Berceuse avec sa belle voix m’a encouragé vers le chant. J’ai commencé à chanter à l’âge de trois  ans sur une scène la plus sainte du monde c'est-à-dire ma famille. Tous les soirs je faisais un show de chant avec ma petite voix d’une fille de trois  ans. Parallèlement j’avais une tendance et j’étais attirée  par le théâtre et la danse. Ma première expérience de scène a eu lieu à l’âge de six ans. J’ai joué dans une pièce avec mon frère. Le rêve de chanter a resté dans mon spirite et développait chaque jour.  



-Ça y est, finalement cette petite fille a  décidé de devenir une chanteuse ! Et j’étais déterminée à réaliser ce rêve. Mais  malheureusement, ce rêve a été détruis une fois que la situation de pays a changé.  J’avais  neuf ans à cette époque. Et pendant les dix qui suivaient, la musique était complètement interdite en publique. À la place,  j’expérimentais la guerre qui a été crée par les pouvoirs à mon pays.

-Pour réaliser mon objectif, j’avais un long chemin et puis que je vivais à la province alors suivant les cours de chant était impossible pour moi. Donc j’ai décidé de travailler moi-même sur ma voix à travers des cassettes, film, …, etc. En même temps, afin d’être fidèle à notre culture persane qui est assez riche, j’ai commencé à m’en trainer la danse chez moi en aide des anciens vidéos. Quelques années plus tard je donnais des cours de danse en privé et en cachette moi-même à Téhéran.

-Après mon Bac, j’ai déménagé au Capital d’Iran  (Téhéran) pour suivre mon but, car je savais qu’à Téhéran, les cours privés de chant sont réactivés par les maîtres de chant traditionnel iranien. J’ai  rencontré une grande chanteuse folklorique d’Iran et j’ai obtenu son avis favorable concernant ma voix. Puis, après avoir plusieurs profs de chant traditionnel (classique), j’ai eu de la chance d’avoir passé  mon test devant un grand maître qui est le plus réputé en Iran, au moment où je jouais dans une pièce de théâtre assez important (Les Misérables) d’un grand metteur en scène.  J’ai réussi d’être approuvé par ce grand maître et j’ai été orientée vers son élève afin de passer mes cours en privé. Puis que je n’avais pas droit de chanter en publique en tant que chanteuse solo et que les flammes de cette passion,  chanter sur la scène et partager ma voix avec le publique augmentaient chaque jour, j’ai décidé de quitter mon pays. Depuis 1999, je suis chanteuse, conteuse  professionnelle. (enregistré deux CD pour les enfants avec maison de disque ARB Music en 2009).

Évidemment les anciens chanteurs iraniens et surtout les chanteuses très connues et réputées sont historiquement très importants pour nous. D’être célèbre non. Au moins pas maintenant, mais j’aimerais bien avoir plus de possibilité de m’exprimer sur tout partager mon art avec les autres car je crois fort que les capacités et talents artistiques ne nous sont pas offerts pour rien et Il faut les partager. Mais avec le système d’art commercial, aujourd’hui les portes pour les artistes qui ne sont pas commerciales sont plus en plus fermées. Alors que d’autres artistes entre « » sans aucun talent artistique et sans aucun moralité deviennent célèbres, modèles …

Je suis invité par les associations, ou centres culturels de villes ou des pays. Ou j’organise moi-même des spectacles de chant, conte, ….dans le cadre de mon Association existant depuis 2005 dont je suis la présidente. Pour le moment, j’interprète les chansons qu’elles sont très nostalgiques pour nous, en rendant hommage à leurs chanteurs. Depuis 2015, j’ai créé un groupe musical nomé  «  AhooNoor » que je gère. A chaque événement, par rapport au thème de concert (Folklore, ou Classique, ou Fusion) je choisis les musiciens qui musiciens sont d’Iran et également de différents pays afin de réaliser un échange culturel et avoir le symbole de la paix sur la scène. Aussi production de mon propre CD est en cours. Concernant mes contes, je traduis les contes persans en français, et je les fais soi sur la scène avec le chant, danse et la musique vive (Iranien), ou j’interviens dans les écoles. Mes projets et concerts de cette année sont pratiquement tous annulés comme beaucoup plus d’autres artistes.  Mais des l’ouverture des portes de salons  et les studios je reprends mes projets. Concert , CD , Conte…..