Eva Kheit

de Sherif Awad

Eva Kheit

-Et bien j’ai grandis dans une famille modeste, je suis d’origine Algérienne. Mon père était chef de chantier et ma mère agent d’entretien, mais a coté de cela mon père jouer de la flute traversière traditionnelle « de la GARSERA » et ma chanté dans les mariages orientaux. Déjà à l’âge de 12 ans, je chantais tout le temps, étant  la dernière de ma famille. Ensuite, je me suis inscrite au conservatoire        à l'époque, j'habitais avec mes parents et mes frères et sœurs à Sarcelles dans « Val d'Oise »

-Je crois que cela a été innée chez moi, je pense que c’est un don de Dieu et cela c’est fait naturellement. Et puis mes parents étaient eux même dans les arts lorsqu’ils étaient plus jeunes. Comme je vous les mentionnée au paravent ma mère chantait dans les mariages et mon père lui joué de la flûte traversière traditionnelle. Lorsque  j’étais plus jeune j’étais une très grande Madonna.